Attention aux buses...

Encore une attaque, en Bretagne cette fois...

"Samedi, en milieu de matinée, des promeneurs de la forêt de Loudéac ont vu arriver, au niveau de la croisée rouge, un joggeur à peine remis de ses émotions. Le sportif, âgé d’une quarantaine d’années, avait le cuir chevelu en sang et l’état de son tee-shirt témoignait des ses blessures. Il leur a raconté qu’il effectuait son jogging lorsqu’il a été attaqué par une buse qui l’a pourchassé et blessé à la tête. Ces d’attaques restent rares en Europe. Elles se déroulent presque toujours entre mai et juillet, quand les oiseaux ont des jeunes.

buse-de-harris.jpg Si un homme passe près de l’aire de nidification ou non loin des jeunes buses qui apprennent à voler, il est alors considéré comme un danger par les parents, qui essaient de le chasser en l’attaquant. Parfois, ils crient en même temps avec insistance. dans certains cas extrêmes, un jogger peut être attaqué jusque dans un rayon de 500 mètres autour du nid. L’attaque est d’autant plus impressionnante que la buse est un rpace et que son envergure peut atteindre 1.20 mètres."

h-20-2105764-1276065834.jpg

Nous pouvons conseiller aux coyotes ASLH de courir avec un casque de chantier (look insolite)  ou rester dans un gymnase mais cela va etre vite monotone....


source primaire/couriràlabaule

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×