Courir permet de s'évader...

 

 Un détenu profite d'une course à pied pour se faire la belle

 

 

Un détenu qui bénéficiait d'une permission de sortie le temps de participer à une course à pied n'a jamais franchi la ligne d'arrivée.

Un mandat d'arrêt a été lancé

contre un détenu après son évasion du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville, en Meurthe-et-Moselle.

 Son mode opératoire est pour le moins original......

 Agé de 48 ans, l'homme avait obtenu une permission de sortie pour participer, dimanche dernier, aux "Foulées de Longemer", dans les Vosges, une course à pied de 10 km au départ de laquelle il s'est présenté.

"Mais il n'a jamais franchi la ligne d'arrivée"  a indiqué le vice-procureur de Nancy, Philippe Nativel, qui a rappelé que le détenu avait déjà bénéficié de quatre permissions de sortie dans le passé, sans incident.

 "En général, les détenus en bénéficient pour des motifs sportifs, lorsqu'ils ont fait des efforts particuliers en détention. Il y a certes toujours une part de risque, mais il y a très peu d'évasions", a-t-il poursuivi. Le fugitif, originaire de Besançon, purgeait une peine de 6 ans d'emprisonnement pour escroquerie depuis novembre 2007. (Source AFP)

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site