Hawaii :la fete du slip

La course en slip "Underpants Run " éclipse le triathlon Ironman de Hawaii

et le marquage à la culotte est déconseillé entre les 300 participants(es)

 

 

Une centaine de coureurs en sous-vêtements ont participé  à la "Course en slip", organisée tous les ans peu avant le triathlon Ironman de Hawaii, et fondée par un ancien triathlète.


Certains coureurs arboraient leur plus beau boxer ou leur plus belle petite culotte, tandis que d’autres, plus créatifs, portaient des caleçons en herbe ou des soutien-gorges en noix de coco.
"C’est presque devenu ’l’évènement’ maintenant", plaisante le fondateur de la course et ancien triathlète professionnel Paul Huddle. "Des gens sont arrivés mercredi soir juste pour ça". Les 1800 triathlètes arrivés à Kona ne peuvent tous en dire autant, eux qui s’apprêtent à enchaîner  les 3,8 kilomètres de natation dans l’océan, 180 kilomètres de vélo dans les plaines volcaniques et le marathon complet (42,195 kilomètres à pied) de l’Ironman.

 

La "Course en slip" est pourtant née en 1997 de l’imagination de trois triathlètes venus participer au triathlon renommé mondialement, en réaction à l’habitude des athlètes de se déplacer partout dans l’île en maillot de bain, à la poste, dans les épiceries, même au restaurant. Après avoir juré qu’ils ne mettraient leur maillot de bain que pour nager, les coureurs en sous-vêtements ont fait quelques mouvements de gymnastique avant de courir le long d’Alii Drive, d’où les coureurs de l’Ironman s’élanceront pour le marathon final.

source/marathons.fr

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×