La foulée

La foulée peut se décomposer en 2 phases distinctes :

1 er  temps :

 a)   le coyote se réceptionne souvent sur le talon (rarement pointe de pied) et l'amorti entre le sol et le pied s'accompagne de la flexion du genou (role excentrique du muscle de la cuisse)

  b)   il existe un instant de soutien pendant lequel le "peton" est à la verticale du centre de gravité du coureur .Le quadriceps s'oppose encore à la flexion totale du genou et les abdos ,les muscles pelviens ... de la jambe s'opposent à l'abaissement du bassin.

3) le contact sol/pied est "accentué"  volontairement par une poussée du coyote en arrière du centre de gravité (role egalement des muscles du mollet)

 

2 éme temps :

La phase préférée des photographes est celle où aucuns des 2 pieds ne touchent le sol (à la difference de la marche ).La jambe arrière  est "passive" et la jambe avant atteint une extension maximale (sauf dans les bosses .....d'herouville)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×