Leçon de courage (par stephane)

Hello... petit retour sur la course ..100-3491.jpg

.10h27 c'était énorme de voir le Gino arriver avec  le groupe de tête !! Aussitôt je le regarde dans les  yeux  car j’ai tout de suite pensé que cela allait beaucoup trop vite !

dixit le garenne : "je suis bien " et à ce moment j ai compris qu’il pouvait se passer quelque chose.

avant-depart5.jpg

Au marathon il avait pratiquement 30mn d’avance sur le plan que l’on s'était fixé, Karine nous encourage et nous passe des chaussures sèches mais il ne voudra pas prendre le risque de changer.

Au 50eme mon Laforge prend un petit coup de plomb (du 8 je pense !!) dans l’aile et le travail psychologique a commencé... la montée sous le viaduc est terrible !

gino-et-le-viaduc.jpg

 il se refait une santé dans la descente reprenant un concurrent ;  dans la vallée nous avons pris du vent de face; la cote de Tergue a été elle aussi très compliquée ( Gino souffre alors de crampes et d’ampoules multiples )

gino-en-compagnie-du-vainqueur.jpgje m'efforce de lui proposer régulièrement à boire ,à manger puis la serviette mais cela reste compliqué pour lui.

 La descente vers St Afrique est très raide et les pieds de notre chasseur chauffent (et oui dans les bottes c'est souvent le cas :)))....

kms 70 St Afrique : un très bon ravitaillement va permettre à Gino de repartir sur de très bonnes bases mais il doit d'abord repartir dans le bon sens de la course !!!! :  le manque de lucidité le fait repartir en sens inverse. Quelques secondes plus tard ,le sucre ayant fait son effet sur les cellules de son cerveau, sa boussole se remet en fonctionnement et notre Bas- normand retrouve le nord et là : il va nous faire une montée de folie du km 71 au 77 ( j’ai même de la peine à suivre dans la bosse !!)

Nous croisons les participants qui descendent

Tout le  monde l’encourage et notre faisan s'envole tranquillement dans le faux plat descendant de St Rome de Cernon . Nous croisons Néguib qui a l’air très bien et cela redonne un coup de boost à mon guépard ; la vitesse augmente encore !!!!

 Kms 88 /90 Gino marche un peu car il reste la bosse du viaduc à remonter et cela ne sera pas une mince affaire ! En effet le dernier dénivelé se monte à la dure mais tranquillement et toujours 20mn d’avance sur le temps de passage.

  Je le motive encore et encore;  Sa montre sonne, je lui demande s'il comprend ce que cela signifie, il ne comprend pas tout de suite et donc je lui réitère mes propos : "tu es en train (lol) de réaliser un truc énorme Gino si tu te maintiens .Sur les temps de passage compensés tu feras moins de 8h45 !!"

 Il me regarde et il comprend, le rythme accélère encore un peu dans la descente sur Creissels mais sa souffrance est belle est bien là. Je lui demande d’accélérer une nouvelle fois un peu avant l’entrée dans Millau car le faux plat d’arrivée est terrible . je sais aussi que l’entrée dans la ville de Millau va le transcender avec tous les encouragements ; à ce moment c'est très dur pour lui, l’arrivée il la fera à plus de 14kms heure !!

il franchit la ligne en 8h 42mn 51s, prononce quelques mots au micro .Je le retrouve et nous  tombons dans les bras je verse ma larme lui aussi c'est magnifique, formidable, extraordinaire !! Putain Gino je suis vraiment fier d'avoir fait cela avec toi merci  pour cette journée inoubliable … sniff sniff !!! Nous retrouvons Néguib à 200 m de l’arrivée pour l’encourager il finit très bien malgré une grosse douleur à la cheville que d émotions aussi à ce moment !!  il est temps de prendre une bonne bière tous ensemble pour fêter cela….

gite-millau.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site